Amitabha

Accueil
Contacts
Programme

Dans le Mahayana Sukhavativyuhasutra, ou sûtra de la Vie-Infinie, le bouddha Shakyamuni relate l'histoire du bouddha Amitabha : Un roi se rendit auprès du bouddha Lokesvararaja pour prendre vœu de bodhisattva. Il résolut de devenir un bouddha et prononça 48 vœux à l’attention des êtres du samsara. Ainsi, son domaine pur de félicité, Soukhavati, est accessible simplement  en invoquant, avec une foi sincère, sa présence.

Dans le tantrayana, Amitabha fait partie du mandala des cinq dhyanis bouddhas, qui représentent les cinq qualités naturelles de l'esprit une fois éveillé. Amitabha, souvent traduit par "lumière infinie", est cette intelligence inhérente à l'esprit du discernement lucide sans entrave de la triade cognitive réifiante.

Dans cet enseignement, Lama Shérab propose une pratique qui parcourt les quatre niveaux tantriques avec leur mantra spécifique. Les différentes récitations amènent jusqu'au yoga d'unification de nature des souffles et de l'esprit. En le yoga de la contemplation se fait l'expérience de la sagesse du discernement où co-émergent (sct Sahaja) apparence et connaissance, le véritable domaine d'expérience de Soukhavati.

Pour ceux qui souhaitent s'engager dans la vue du yogacharya, cette pratique peut conduire jusqu'au yoga du rêve qui permet rapidement d'expérimenter la co-émergence. Elle est également un préliminaire au yoga du transfert de conscience (tib. Poa) en Soukhavati.

Le Tantra est une science contemplative de l'esprit qui ne pourra être abordée qu'une fois écarté toute connotation de transcendance déiste. Lama Shérab enseigne la contemplation tantrique dans une approche thérapeutique, rationnelle, sans mystification ni idolâtrie lamaïste.

Pour celui qui veut donc s'engager correctement dans la pratique d'un tantra, il est nécessaire de comprendre les préceptes fondamentaux du tantrayana comme : Vue pure, Initiation, Lama Racine, Yidam etc...

 

 

 

Extrait de la sadhana    Les préceptes de l'initiation tantrique