Padmasambhava

Accueil
Contacts
Programme

Padmasambhava le "Né du Lotus"  a été prophétisé par le Bouddha Sakyamouni comme le Bouddha qui approfondira tout particulièrement les enseignements des tantras. Selon la légende, il est apparu spontanément sur un lotus au centre d'un lac sous les apparences d'un enfant de huit ans. Il fut adopté par Indrabouthi, le roi d'Uddiyana.

Uddiyana, le pays d'Orgyen

Selon Djamgueun Kontrul, le pays d'Orgyen se trouvait à cinq cents yojana (environ huit cent cinq km) à l’ouest de Shravasti. À l’époque où le Bouddha Sakyamouni résidait à Shravasti, il fut invité par Indrabhouti, le roi d’Uddiyana. Le Bouddha accepta l’invitation et initia le roi aux mandalas de Guhyasamâja et d’Akshobya. Comme Indrabhouti voulait atteindre l’éveil sans avoir à abandonner les plaisirs sensuels, le Bouddha lui donna les instructions de Chakrasamvara pour intégrer ceux-ci dans la voie spirituelle. Le roi et tous ses sujets réalisèrent l’état de Vidyadhara. Par ce fait, le pays fut vidé en un instant de ses habitants et fut dès lors appelé “L’endroit qui s’est vidée instantanément” (sct. sahaja-shounya-boumi,tib. Lhen Tchik Tong Sa).

Un lac est apparu aussitôt au sud et a inondé le pays, qui fut bientôt habité par des naga. Vajrapani (le seigneur du secret) les transformèrent en êtres humains en pointant vers eux un volume de tantra. Ils bâtirent une ville sur le bord du lac et s’y installèrent. La plupart obtinrent ensuite la réalisation spirituelle par la pratique des tantras. Ceux qui ne purent l’obtenir restèrent des êtres humains qui furent gouvernés par des rois respectant les préceptes du Dharma.

Plus tard, lorsque le lac s’était desséché apparut à son emplacement le Palais-trésor de dharma (Dharmagañja) où se trouvaient tous les tantras. Le palais fut entouré progressivement par des villes où vivaient des dakas et des dakinis. Le pays se nomma alors Uddiyana dakini dvipa et devint la grande source des enseignements du vajrayana.

Lama Shérab transmettra la pratique du Gourou Yoga de Padmasambhava en union avec Mandara selon deux sadhanas courtes au choix de l'élève :

Sadhana de Mipham Nampar Gyalwa  et/ou Sadhana de Lama Shérab Namdreul