Le Manuel de Retraite de Djamgoeun Kongtrul

présenté par Lama Ngawang Zangpo

traduction de Pamela White

 

 

Tsa Dra Rinchen Dra;

aquarelle de JC. Bligny

http://www.jean-claude-bligny.fr

Catalogue

Extraits 1

Extraits 2

Commande

 

Avec l'aimable autorisation de S.S. Le Gyalwang Karmapa. Copyright Lama Denys Rinpoché

Dans la tradition Kagyu et tout particulièrement dans la lignée lignée Changpa Kagyu, une période d’entraînement intensif et rigoureux à la méditation, sous la forme d’une retraite de trois ans et trois mois, doit être accomplie avant de pouvoir être considéré comme lama lopeun, un instructeur vajra.
Le Manuel de Retraite fut écrit par Djamgœun Kongtrul  Lodreu Tayé (1813 – 1899) au milieu du XIXe siècle pour ceux qui décident d’entreprendre un tel entraînement. Ce guide expose les préparatifs et l’aspiration correcte, le programme détaillé des pratiques et aussi des conseils aux retraitants pour leur réinsertion dans le monde. De plus, Lama Ngawang expose très clairement l’histoire des lignées et la spécificité de leurs pratiques qui sont méditées dans ces retraites.
C’est en son ermitage Tsadra Rinchen Drak, près de Pelpoung dans le Kham (Tibet), que Djamgœun Kongtrul instaura les premières retraites de trois ans. La compréhension et la maîtrise qu’il avait des pratiques de son programme lui permit de  les transmettre aux détenteurs vajras qu’il formait et ainsi de les préserver jusqu’à nos jours.
Ce livre relate également la vie et l’œuvre de Djamgœun Kongtrul dont l’influence font de lui une des plus grandes figures du Tibet du XIXe siècle. La traduction de ce texte offre au lecteur une vision unique et large de l’univers clos d’un des centres de méditations les plus influents du Tibet à cette époque.

Format 150 x 240 : 240 pages : Couverture cartonnée     

Prix public : 20

Remerciement

C'est avec l'aide de la Fondation Tsadra (États-Unis) que l'association Éditions Yogi Ling a pu imprimer cette deuxième édition du Manuel de Retraite de Djamgœun Kongtrul. Bien que le siège soit installé à New York, la Fondation soutient le développement du Dharma aussi bien dans le monde anglophone que francophone. La Fondation Tsadra s'inspire de la Pensée de Djamgœun Kongtrul Lodreu Tayé en gardant une démarche sans acception d'Écoles. Elle a choisi son nom, "Tsadra", en référence à l'ermitage de Djamgœun Kongtrul, Tsadra Rinchen Dra, dont l'histoire est relatée dans cet ouvrage. L'activité de la Fondation est admirable et d'une grande qualité. Elle est une source de réjouissance et les Éditions Yogi Ling adressent ses remerciements à toute l'équipe de Tsadra.
 

TSADRA http://www.tsadra.org