Année astrologique

Cochon-Terre 2019

Quitte à ce qu'on se paie ma tête
Je préfère me taire et avoir d'un cochon la tête
Plutôt que celle d'un veau et ronchonner
Sans jamais pouvoir me positionner.

L'entêtement s'avère bénéfique à l’attention
Quand l’instant opportun de la concentration
M’amène, comme un vent rose, à bon port
Avant d’atteindre une Terre sans passeport.

Sans positionnement, tous azimuts,
Les souffles s’échappent par tous les pores.
Bien camper au mandala de ma cahute
Je m’en remets au bon groin d’omnivore.

L’équanimité gratifie les plaisirs et les sens
Et l’on sait donner que si l’on sait goûter.
Certes, on peut bien rire de ma ronde panse
Mais ce que reçoit l’autre est sans taxe ajoutée.


Lama Shérab, février 2019 à Yogi Ling

La foire aux cochons