Hommage à Shakyamuni

Hommage à toi, philosophe accompli.
Ayant réalisé la nature ultime de l’esprit et des phénomènes,
On te nomme l’Éveillé.

Hommage à toi, source d'inspiration
Qui nous encourage à explorer toujours plus notre esprit
Et à en reconnaître sa nature de bouddha.

Hommage à ta détermination exemplaire
Qui te permit de dissiper toutes les saisies erronées
Et de soulever les voiles de la soif et de l’ignorance.

Hommage à toi, thérapeute incomparable.
Ayant réalisé la nature éveillée de l'esprit (1)
Tu enseignas sa bienfaisance (2) inhérente.

Hommage à ta remarquable dextérité intellectuelle
Qui a pu énoncer l’innommable sans aucune contradiction
Et en respectant la singularité des perceptions de chacun.

Hommage à ta subtile psychologie
Qui, soucieuse d’efficacité et de relativité
A proposé un octuple chemin vertueux à l’Éveil
Au-delà d’un moralisme étriqué.

Hommage à ta logique issue de la réalisation.
Ne te présentant pas comme un Dieu
Tu rejetas toute transcendance bien que par la suite,
Tu en as été affublé par ceux qui préfèrent croire.

Hommage à ton honnêteté impavide
Qui, réalisant toute absence d’entité et d’absolu,
Invita ceux qui prônent une existence intrinsèque
À débattre et partager leurs expériences.

Voilà mon hommage d'un cœur sincère qui survint dans une nuit

Lama Shérab, avril 2021

 

Notes

(1) La Bodhicitta est la nature primordialement éveillé de l'esprit. Elle est co-émergence (sct. sahaja) de vacuité/bienfaisance.

(2) Mahakaruna est la bienfaisance de la nature de l'esprit une fois libéré des voiles de l'ignorance. Elle dispense les deux bienfaits, pour soi-même et pour autrui.

(3) Upaya, le fruit par excellence de l'Éveil complet (sct. samyak sam bodhi) de l'esprit, est la capacité d'apporter à chacun la manière de se désillusionner et ainsi de dissiper son mal-être existentiel (sct. doukkha).

 

 

Shakyamuni

Bouddha, art gréco-bouddhique du Gandhara