Mahasiddha TantÚpa

le Mahasiddha Tantépa "le joueur de dé"

 

L'Attente (chant)

Avec confiance ou appréhension,
Attendre prend toujours beaucoup de temps.

Attendre avec patience ou impatience ;
Le temps a beau n'être que perception,
Arrive ce qui arrive.

Attendre ou mépriser la reconnaissance ;
Le temps ne change pas la nature de l’écho.
Louange ou critique, cela reste un écho.

Attendre ou désespérer de l’autre ;
Le temps n’abolit pas la nature du reflet.
Intime ou inconnu, cela reste sans distance.

Attendre ou empêcher que cela se passe ;
Le temps ne retient pas la nature de l’arc-en-ciel.
Advenu ou non, cela reste indomptable.

Attendre la mort ou un sauveur ;
Le temps ne résout pas la nature de l’illusion.
Rêve ou cauchemar, cela reste sans fondement.

Attendre le bel amour ou s’attendre au pire ;
Le temps n’entrave pas la magie du mirage.
Rencontrer l’autre ou soi-même, cela tient du miracle.

 

Lama Shérab Namdreul 

(Suite à la demande d'Annette,  22 juillet 2013